Tempête de neige à Queenstown et pluie torrentielle à Wanaka :

Après avoir fait quelques courses au supermarché, nous arrivons vers 16h30 à notre camping pour la nuit dans les environs de Queenstown. L’endroit est sympa, nous avons vu sur  Karawau Gorge qui n’est autre que la rivière Anduin dans le Seigneur des Anneaux. Nous commençons à faire notre petite vie lorsque je me rend compte que mon portable a disparu. On retourne le van mais rien, Pierre avait eu l’idée de génie d’activer la géolocalisation de mon portable avant de partir en janvier. Il s’est donc servi de mon iPad pour le retrouver ( il est trop intelligent mon mec). En tout cas, on peut vous garantir que ça marche car mon portable était bien là où la géolocalisation disait c’est à dire au supermarché. On a donc dû quitter notre camping super cool pour aller le chercher. Apparement, quelqu’un l’avait ramener à l’accueil du magasin ( merci à cette personne). J’ai donc pu le retrouver bien que l’écran soit totalement brisé, c’est déjà ça!

Apres cette (petite) frayeur, nous reprenons la route du camping en sachant d’avance qu’il n’y aurait plus de place mais qui ne tente rien, n’a rien comme on dit! Pour le coup, on a rien eu ahah ! On décide donc d’aller dans un autre camping sur les hauteurs de la ville. On y passera une nuit très fraîche avec en prime un petit 6 degrés en se réveillant dans le van et 10 cm de neige sur le van : D .

Neige sur les hauteurs de Queenstown

Après nous être vite habillés, nous nous rendons dans le village d’Arrowtown à une vingtaine de km de Queenstown, ce dernier est connu pour être un ancien village de la ruée vers l’or. Il est super mignon, on peut apercevoir des vieux magasins comme à l’époque du Far West, des magnifiques couleurs automnales et un spot de tournage du seigneur des anneaux. Nous avons commencé par suivre la petite rivière traversant la ville afin de trouver le spot du gué de Bruinen où Arwen repousse les Nazgûls dans le premier volet. Par la suite, nous nous sommes promenés dans le centre. Malgré la pluie, ce village nous a charmé. Nous prenons la route de Queenstown afin de s’y balader et de goûter le Fed Burger dont on a entendu beaucoup de bien. Nous commençons par aller manger, le burger est très bon mais rien de sensationnel non plus. Nous nous baladons par la suite dans la ville et rentrons dans quelques boutiques de ski ( pour faire plaisir à Pierre). Nous repartons dans l’après midi en direction de Wanaka. Nous traversons la station de ski Cardrona, malheureusement pour Pierre, la saison d’hiver n’est pas encore lancée. Nous arrivons à Wanaka sous une pluie torrentielle en fin d’après midi. Le lendemain matin, le temps ne s’étant pas arrangé, nous décidons de ne pas faire la rando prévue et de simplement  faire un tour au bord du lac du même nom que la ville afin d’apercevoir l’arbre solitaire.

Arbre Wanaka

Les Glaciers Fox et Franz Joseph :

Nous prenons la route vers la West Coast  avec comme premier étape: le glacier Fox. Nous faisons un stop aux blues pools. En l’occurence vu le temps grisâtre, ça sera pour nous plutôt les green pools mais c’est tout de même très beau. Nous arrivons à temps dans la ville pour observer un magnifique coucher de soleil. Le soir, nous prenons quartier dans un camping proche du glacier Fox et décidons dans la soirée d’aller nous promener dans une forêt voisine afin d’apercevoir des vers luisants. Après avoir marché une quarantaine de minutes, nous n’en voyons pas, nous faisons demi-tour. Pour tout vous avouer, on flippait bien quand même : nuit noir + rain forest + seuls au monde = Pierre et Maeva qui ont les chocottes ahah.

Le lendemain, nous faisons une balade autour du lac Matheson permettant (par beau temps) de voir le mont Cook se reflétant dans celui-ci. Cet endroit était incroyablement beau. Après avoir admiré le glacier fox, qui ne nous a pas convaincu, nous nous rendons vers le glacier Franz Joseph. Nous empruntons un chemin pendant environ une heure et demi afin de l’apercevoir de plus près, il est plus imposant que son cousin mais on ne sera pas au bout de nos surprises en terme de glaciers en Argentine 😉 .

Derniers instants sur l’île du sud entre les Pancakes Rocks et le parc Abel Tasman :

Apres cette chouette balade, nous avançons direction les Pancakes Rocks.

Nous dénichons un camping au bord de mer et surprise, nous sommes seuls au monde, mise à part deux Wekas ( oiseau endémique de la NZ) ayant élu domicile sur ce parking. Cette nuit fut très agitée, un vent violent secouait le van, je n’étais pas rassurée du tout mais Pierre lui comme d’habitude s’en foutait royalement. Le lendemain, nous nous réveillons sous un ciel bleu et partons voir les fameux Pancakes Rocks, des roches que la mer à travaillé prenant la forme de Pancakes. Nous avons adoré cette étape, voir l’eau jaillir telle des geysers entre les rochers était impressionnant.

Nous prenons la route par la suite vers le parc national Abel Tasman, ce navigateur a découvert la Nouvelle-Zélande ainsi que la Tasmanie. Nous faisons une petite balade d’environ 4h le long de la côte qui était très sympa.

Balade Abel Tasman

Pour notre dernier soir sur l’île du sud, nous dormons sur le parking d’un bar. Il est noté sur l’application Campermate, qu’il est sympa d’aller y boire un verre du fait qu’ils mettent leur parking gratuitement à disposition. Nous nous retrouvons avec un autre couple de français, Louise et Mathieu, à boire des verres et finissons la soirée autour d’un poisson fumé offert par un habitué du bar (un pilier de bar) . Le lendemain matin, il est déjà tant de quitter cette magnifique île. Nous prenons la route en direction de Picton afin de prendre le ferry. La route pour s’y rendre est grandiose et le trajet en bateau l’est encore plus,  jusqu’à la dernière seconde l’île du sud nous aura éblouie et nous avons encore beaucoup d’endroits à y découvrir, ce qui nous donne une excuse pour y retourner.

« 1 de 5 »

1 commentaire

AnneSo · 11 juin 2018 à 10:49

Wahou c’est juste magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.