Arrivée à Wellington sur l’île du nord :

Après les quelques heures nécessaires à la traversée en ferry, nous mettons les pieds, ou plutôt les roues de notre palace roulant sur l’île du nord de la Nouvelle Zélande. Nous passons nos deux premiers jours à Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande. Réflexe habituel des voyageurs en campervan, nous dégainons l’application Campermate qui permet de trouver un emplacement pour passer la nuit en fonction de critères (gratuité ou prix de l’emplacement, eau potable, dump station, internet etc). Nous trouvons un emplacement idéal : Evans Bay Marina, parking situé dans la ville de Wellington, ce qui nous permettra de nous déplacer à pieds ou en transports en communs durant notre séjour.

Evans bay marina wellington

Nous allons faire nos courses au Pak’N’Save situé à proximité du parking puisqu’il est déjà 20h lorsque nous garons le frigo roulant.

Le lendemain, nous partons visiter Weta Cave, un atelier de création de costumes et effets spéciaux ayant notamment travaillé sur le saga du Seigneur des anneaux. La visite est assez courte et pas hyper intéressante. On nous explique le processus de création des costumes et accessoires utilisés dans les films. La visite se finit par une présentation des autres projets sur lesquels l’entreprise travaille actuellement. Nous partons ensuite pour le centre-ville de Wellington afin d’aller visiter le musée de la ville, le Te Papa Tongarewa. Le musée est très bien fait et permet d’en apprendre sur l’histoire de la Nouvelle Zélande et notamment sur les différentes vagues d’immigration qui ont peuplé le pays durant plusieurs siècles. Malheureusement, l’exposition sur les séismes comprenant notamment un simulateur n’existe plus.

Nous continuons notre journée par une balade dans Wellington et montons sur le mont Victoria, point culminant de la ville séparant le centre de la zone où est situé notre parking. Nous redescendons donc de l’autre côté du mont afin de rejoindre notre emplacement pour notre dernière nuit dans la capitale de la Nouvelle Zélande.

Sieste dans le van

Le lendemain, nous partons en direction du sud est de l’île du nord pour atteindre Putangirua Pinnacles où nous pourrons faire une balade pour aller voir d’étonnantes formations rocheuses. Nous trouvons un nouveau parking gratuit, situé dans un village à proximité du départ de la balade. Un lion de mer nous tient compagnie, allongé sur son rocher à 10 mètres de notre van.

Lion de mer ile du nord

Le lendemain, nous partons faire la balade pour aller voir les Putangirua Pinnacles. Le sentier est seulement balisé au début, il faut ensuite suivre le lit d’une rivière afin d’atteindre les pitons. Le lieu a également été choisi pour tourner des scènes du Seigneur des anneaux.

 

Putangirua Pinnacles

Départ pour le Tongariro : plus beau trek de l’île du nord :

Nous avons une longue route pour atteindre le parc national du Tongariro, situé à plus de 400 km des Putangirua Pinnacles. Nous partons donc directement après notre balade. En arrivant à National Park (le village situé à proximité du départ de la rando), nous décidons de nous rendre sur le parking de Mangatepopo qui est le point de départ du Tongariro Alpine Crossing afin de vérifier que nous pourrons y rester garés le temps de faire la rando. Deux choix s’offrent en effet à ceux qui souhaitent se rendre au Tongariro. La première solution est de prendre une navette qui nous dépose au point de départ et qui vient nous chercher à la fin de la rando pour nous ramener à notre camping, ce qui coûte 40$ par personne. L’autre option consiste à se rendre en van au parking de Magatepopo, faire la rando jusqu’au red crater (situé à la moitié du chemin) puis de refaire le chemin en sens inverse afin de récupérer le van, ce qui est gratuit. Nous préférons évidemment la solution 2, le problème est que depuis décembre 2017, la durée de stationnement autorisée au parking est de 4h et faire l’aller-retour prend environ 8h. Par chance, cette règle n’est valable qu’en haute saison et nous pouvons rester sur le parking toute la journée 🙂 .

Rando au Tongariro

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil dans notre camping, nous prenons la route pour le parking de Mangatepopo où nous garons le van le temps de faire notre randonnée. La météo n’est pas au rendez-vous, nous ne pouvons même pas apercevoir le volcan qui est caché par une épaisse couche de nuages. Nous décidons de nous équiper et de partir sur le Tongariro Alpine crossing car ce sera notre seule occasion durant ce séjour, on compte sur notre chance pour que le ciel se découvre. Les deux premières heures sont assez tranquilles, le chemin est très bien balisé et ne présente aucune difficulté et très peu de dénivelé.

Tongariro Alpine crossing

Le ciel se découvre enfin sous l’action du vent qui souffle très fort aux sommets des cratères. Le décor est surréaliste, on se promène entre volcans et champs de lave, vestiges d’anciennes éruptions. Nous entamons ensuite la première montée, entre soda springs et le south crater.

Red crater tongariro

Arrivés au cratère sud, nous avons fait un peu plus de la moitié de la randonnée. Nous traversons le cratère pour atteindre le début de la dernière ascension qui nous permettra d’arriver au red crater, point culminant de cette randonnée. En haut, nous profitons de la magnifique vue sur les différents cratères ainsi que du vent qui souffle très fort !

Lacs émeraude Tongariro

Nous descendons un peu vers les lacs émeraude afin de prendre quelques photos et de profiter de l’agréable odeur de souffre qui s’en dégage 🙂 ! La randonnée du Tongariro sera définitivement l’activité que nous avons préférée sur l’île du nord.

South crater depuis le red crater tongariro

Il est temps de refaire le chemin inverse afin de récupérer le palace sur roues pour rejoindre le lac Taupo où nous passons une nuit.

Hobbiton, Auckland et départ pour l’Amérique du sud :

Après un repos bien mérité au lac Taupo, nous partons pour trouver un emplacement vers Hamilton, ville la plus proche de Hobbiton : lieu de tournage de la Comté. Sur le chemin, nous faisons un arrêt à Wai-O-Tapu pour y voir des lacs géothermiques. Les lacs colorés en ébullition permanente nous impressionnent, comme l’odeur d’oeuf pourri qui règne sur le parc.

Wai o Tapu

Nous nous mettons en route pour passer la nuit près de Hobbiton que nous allons visiter le lendemain.

La visite met en scène le décor utilisé par Peter Jackson lors du tournage des trilogies « Le Seigneur des anneaux » et « Le Hobbit ». La visite est hyper encadrée, le site est rentabilisé au maximum par son propriétaire.

Hobbiton

Des groupes d’une trentaine de personnes partent du parking toute les 30 minutes. Malgré cela, nous sommes ravis car les décors sont si bien conservés que l’expérience est très immersive. Si vous passez sur l’île du nord de la Nouvelle Zélande et que vous aimez Le Seigneur des anneaux, nous vous conseillons cette visite.

Visite de hobbiton

Après cette escapade, nous cherchons un endroit où dormir vers Aucland (où nous devons rendre le van). Nous jetons notre dévolu sur une ferme dont les propriétaires ont l’air très sympathiques et pleins de bons conseils. Malheureusement, nous n’aurons aucun échange avec eux lors de notre séjour…

Le lendemain, il est temps de partir pour Auckland afin de rendre le palace roulant à l’agence de location. On est un peu tristes de s’en séparer mais aussi un peu contents de retrouver un peu de confort. Nous passons une dernière journée et nuit à Auckland avant de prendre notre vol pour Buenos Aires.

Hasta luego amigos !

« 1 de 7 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.