Découverte de Cuzco, capitale des incas :

Nous prenons un bus de nuit pour Cuzco depuis Arequipa, une dizaine d’heures nous sépare de la capitale inca.

Nous arrivons vers 6h du matin sous un grand ciel bleu. Après avoir déposé nos sacs à l’hôtel, nous décidons d’aller faire un tour et de prendre un petit déjeuner sur la Plaza de Armas. Cette dernière est très belle comprenant plusieurs églises d’une couleur ocre et en son centre une statut de Pachacutec, un des nombreux empereurs inca.

Plaza de Armas Cusco Pérou Année Sympathique

Nous décidons par la suite de réserver deux tours afin de visiter la vallée sacrée ainsi que le bus pour nous rendre au célébre Machu Picchu. Après nous être un peu reposés, nous nous baladons dans les rues de Cuzco et au marché San Pedro.

Le lendemain, nous décidons d’arpenter le quartier San Blas et de monter sur les hauteurs de la ville afin d’avoir un beau point de vue. Nous avons bien senti l’altitude, tout de même de 3300 m. Au fur et à mesure de la montée, nous découvrons un quartier sans touristes et des locaux encore plus adorables que dans le quartier touristique. Arrivés en haut, nous avons un point de vue impressionnant sur la ville de Cuzco et ses montagnes.

Sur les hauteurs de Cuzco Pérou Année Sympathique

Nous redescendons vers le quartier très sympa de San Blas aux ruelles blanches.

Les deux jours suivants sont consacrés à la visite de la vallée sacrée. Ayant pris des tours organisés, nous avons eu deux adorables guides nous ayant donné plein d’informations sur ces différents sites. Nous commençons la journée par les ruines de Pisac, ce site avait plusieurs fonctions : agricole, militaire et religieuse.

Pisac vallée sacrée des Incas Pérou Année Sympathique

Après une pause déjeuner, nous nous sommes rendus à Ollamtaytambo visiter une forteresse inca et terminons la journée par la visite du charmant village andin : Chinchero. La deuxième journée, nous visitons deux autres sites. Le premier est le site las salineras de maras, un empiècement de bassins créés par l’homme permettant de récupérer, par évaporation, le sel contenu par l’eau coulant de la montagne.

Salineras vallée sacrée des Incas Pérou Année Sympathique

Nous nous dirigeons par la suite au site de Moray, des terrasses en cercles concentriques servant à l’époque de laboratoire aux incas. Nous pouvons apprendre entre autre qu’ils ont pu faire des croisements entre semence et créer plusieurs variétés de légumes pour ensuite expédier les semences créés dans d’autres cités incas afin d’en produire en masse pour leur consommation.

Moray laboratoire agricole des incas Pérou Année Sympathique

Nous avons adorés ces 2 jours passés à explorer la vallée sacrée et à en apprendre plus sur les incas.

A la conquête du Machu Picchu : 

Il est 6h du matin lorsque le bus en direction du Machu Picchu vient nous chercher. Un voyage de 8h nous attend jusqu’à la charmante ( lol ) ville d’Hidroelectrica. Arrivés là-bas, nous commençons à marcher le long des rails que le Peru rail emprunte. Nous marchons environ 2h30 jusqu’à la ville d’Agua Calientes (ville en bas du Machu Picchu) à travers la jungle et les montagnes. Nous mangeons et nous couchons car une grande journée nous attend le lendemain.

Trajet Hidroelectrica Aguas Calientes Pérou Année Sympathique

C’était moins cher à pieds !

Nous nous réveillons à 4h30 et commençons à faire la queue pour la navette montant au Machu Picchu, il fait encore nuit noire et la queue fait déjà 800 mètres de long. Nous arrivons aux portes du Machu Picchu vers 6h et décidons de prendre un guide avec 3 françaises rencontrées dans la queue. Nous passons l’entrée, le soleil vient de se lever, le site est encore dans l’ombre, nous prenons conscience que nous sommes sur un des sites les plus connus du monde, les plus beaux du monde. Nous nous sentons tout petits face à ce chef d’oeuvre et aussi tellement heureux d’être là et de vivre ça. La visite guidée durera environ 2h. Par la suite, nous nous baladons entre les ruines tout en s’extasiant de la richesse de ce site et du paysage qu’il offre. Notre bus de retour étant à 15h à Hidroelectrica, nous en profitons avant de partir pour aller au pont des incas, un chemin vertigineux menant à un ancien pont. Nous ne pouvons monter dessus et à vrai dire, je défis quelqu’un de s’y aventurer (ils étaient vraiment trop forts ces incas).

Machu Picchu Pérou Année Sympathique

La météo est avec nous !

Après une bonne nuit de sommeil à Cuzco, nous rejoignons Lola et Théo afin d’aller observer la fête du soleil ( Inti Raymi), ancienne fête inca marquant le solstice d’hiver. Nous pouvons voir défiler de nombreux hommes et femmes en costumes incas ( en slip notamment, ça a marqué Pierre).

Inti Raymi Cuzco Pérou Année Sympathique

Sympa ta robe !

Nous passons le reste de la journée avec Lola et Théo et préparons nos affaires afin de rejoindre le lac Titicaca le lendemain.

En route pour le Lac Titicaca :

Nous prenons la route vers Puno, ville au bord du lac Titicaca côté péruvien et perché à 3812 mètres d’altitude. Nous y arrivons en milieu d’après-midi et décidons de réserver pour la journée du lendemain un tour sur des îles du Lac Titicaca.

Nous embarquons donc sur un petit bateau avec une vingtaine de personnes en direction de la premiére île nommée Uros, connu pour être flottante, entièrement construite en roseau. Nous n’avons pas été emballé par l’attrait touristique de cette île, on ne saurait même pas vous dire si les locaux y habitent vraiment mais c’était tout de même sympa de la voir.

Iles flottantes Uros Lac Titicaca Puno Pérou Année Sympathique

Nous ré embarquons dans le bateau direction l’île de Taquile, une vrai île cette fois-ci 😉 . Celle-ci est très jolie et permet du haut de la Plaza de Armas d’avoir un beau panorama sur le lac. C’est quand même fou d’être sur un lac à 3800 mètres ! Après un bon repas et une petite promenade, nous rentrons sur Puno et passons à la gare de bus afin de réserver notre bus en direction de La Paz.

île Taquile lac Titicaca Puno Pérou Année Sympathique

Nous partons le lendemain aux environs de 7h30 pour la Bolivie en passant par Copacabana ( pas au Brésil 😉 ), la ville du lac Titicaca côté Bolivien.

Le Pérou a été une énorme claque dans la tronche ( pour ne pas être vulgaire), ce pays vaut clairement le détour et nous y retournerons assurément pour faire le nord du pays. Si vous vous posez encore la question d’y aller, ne réfléchissez plus et foncez !!

« 1 de 9 »
Catégories : Pérou

1 commentaire

Nelly · 8 août 2018 à 6:20

Whaouhhh!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.